Alice Berthomieu
Musicothérapie Toulouse

Pourquoi consulter un musicothérapeute ?

L’enfant, l’adolescent avec autisme présente des

TED - troubles envahissants du développement - souvent précoces.

3 symptômes se manifestent

  • altération qualitative des interactions sociales

  • difficulté de communication et du langage

  • comportements stéréotypés et répétitifs

Ces symptômes qui peuvent se modifier au cours de la vie, empêchent la communication des émotions et pensées.

Percevant mal ses émotions et celles des autres, le jeune avec autisme décode difficilement les signes envoyés.

Son besoin de réassurance est permanent, car il manque de confiance en lui.
Ses capacités pour résoudre les problèmes ne sont pas adaptées aux situations rencontrées dans la
relation à l’autre.

La musicothérapie facteur d’équilibre, d’attention et de maturation permet de :

  • créer un contexte social structuré qui facilite l'interaction et l'expression de soi

  • ouvrir des canaux de communication dans le non verbal

  • favoriser la coordination motrice, le développement sensoriel,

    l’orientation spatio temporelle.

Intérêts de la musicothérapie auprès du jeune autiste

  • Captiver et retenir l'attention

  • Stimuler et utiliser différentes régions du cerveau

  • Structurer le temps d'une façon claire et facile à comprendre

  • Fournir un contexte agréable et significatif pour les répétitions nécessaires à certains apprentissages

  • Mémoriser efficacement

  • Encourager le mouvement

  • Favoriser une progression qui rejoigne des personnes de tous niveaux d'habileté

  • Permettre une relation émotionnelle et sensorielle à travers

    l’expression, la créativité et le plaisir musical.

Une activité sonore et musicale en individuel ou en petit groupe

Lenfant perçoit des sensations tactiles, kinesthésiques et auditives.
Son activité ludique s’accompagne d’une production sonore avec la manipulation d’objets, les émissions vocales.

L’apprentissage de l’écoute se fera progressivement à travers le jeu musical :
être en
relation quand on joue de la musique ensemble implique une écoute mutuelle.

Les sons et les éléments constitutifs de la musique sont utilisés pour développer le travail de l’imaginaire et la créativité, faciliter la détente.

Nous proposons un projet personnalisé avec les moyens suivants

1 - Le geste et le mouvement

Une musique bien rythmée sera le repère rassurant de début de séance. L’évolution dans l’espace favorisera la mise en acte gestuelle et rythmique.

2 - Le jeu d’instruments de musique

L’utilisation d’instruments différents, dont la plupart à percussion facilitera l’entrée en communication grâce au rythme

Je citerai quelques familles d’instruments

  • bois : woodblock, claves, castagnettes

  • à peau tendue : tambourin, tambour de basque, bongos

  • à lames métalliques et bois : carillons, métallophones, xylophones

  • vent : flûtes, appeaux 

3 - La chanson

Mode d’expression privilégié pour établir une relation, la mélodie provoque un état émotionnel exprimé par le corps.

Sa forme, ses rythmes, sa cadence sont des repères temporels qui s’accordent au rythme interne des organes - cœur, poumons -. 

4 - Les écoutes musicales

Variées et adaptées, elles permettent la détente.

C’est une activité sensorielle et mentale active.

5 – Nos observations en fonction des critères choisis

Désir ou non de communiquer avec le thérapeute, les autres participants

  • en dialogue ou en retrait avec la musique, les personnes

  • investissement corporel : gestes, mouvements, attitudes, mimiques

  • voix : onomatopées, cris

  • ordre d'intérêt, façon de manipuler les instruments

  • comportement avec l’instrument : prêté, échangé, gardé pour soi

  • acceptation ou refus de l'extrait musical proposé

 

Étude de la gestuelle

  • concentration, dispersion

  • adresse, maladresse

  • coordination motrice

  • latéralisation

  • occupation de l'espace Devant les instruments

  • choix de l'instrument

  • prise de possession d'un ou plusieurs, mise à distance de l'instrument

  • attrait et intérêt ou : inhibition, réticences, opposition systématique

  • précipitation pour toucher, utiliser ou refus

 

Utilisation des instruments

  • ordre d'exploration

  • nombre de fois pendant lesquelles ils auront été pris en main

  • modalités de l'exploration : remué, frappé, gratté, frotté, porté à la bouche

  • recherche de structures rythmiques

  • création de mélodies

  • associations sonores et rythmiques

 

Tonalité de l'humeur au début, puis tout au long du test

  • variations de la rythmie

  • expression des sentiments

  • émotions à travers les mimiques, le comportement

 

Un mieux-être du jeune autiste et un meilleur accès à la communication est possible en s’inscrivant dans un cadre structurant à partir d’un projet précis.

La musicothérapie permet cela en utilisant des consignes simples et des éléments concrets avec le sonore musical.

La découverte de sons, de sensations apaisera les tensions, canalisera l’agressivité dans le groupe.

L’écoute de l’autre s’installera progressivement par les sons produits, les échanges de regards.

Le vécu corporel et l’activité cognitive s’enrichissent, l’imaginaire et l’accès au symbolique se développent.

Cette activité joue le rôle d’intermédiaire entre vie intérieure et relation avec l’extérieur.

Ceci dans le plaisir musical partagé, la créativité et l'écoute musicale. 


Articles similaires