Alice Berthomieu
Musicothérapie Toulouse

Pourquoi consulter un musicothérapeute ?

Traumatisante et génératrice de stress, la maladie du cancer fait effraction dans la vie du sujet sur les plans physique et psychique.

La musicothérapie peut faire partie des soins complémentaires pour soutenir le patient tout au long de son parcours thérapeutique.

Cette discipline peut s’intégrer dans une prise en charge globale en psycho-oncologie en tant qu’outil de communication non-verbal. 

Nous pouvons observer les effets des sons et des rythmes sur un plan physique et psychologique.

Le corps est souvent douloureux, la psyché agitée, sidérée, bouleversée.

Les blessures sont multiples ; une perte de la maîtrise, de l’autonomie, un changement des rôles et du rapport au temps apparaissent.

A - Le cancer

est directement lié au développement anarchique des cellules, sur un rythme qui tout à coup n’est plus respecté.

Par le  rythme   la  musique  peut aider à :

- s’adapter aux  rythmes   des  traitements,

- s’approprier de nouveaux repères,

- retrouver son propre  rythme.

B - Les attentes, les besoins du patient

sont pluriels concernant sa maladie et les traitements :

- être   soigné, écouté,

- soulagé et  apaisé,

- accompagné et reconnu en tant qu’être humain,

- avoir un espoir de guérison.


Les plaintes sur la non réponse à ces attentes et à leurs questionnements sont  nombreuses :

- la  douleur   et la  fatigue,

- la solitude et les  angoisses,

- l’altération de la  vie relationnelle  et

- les  effets des   différentes  thérapeutiques.

C - Les difficultés psychologiques

De nombreux patients ont besoin d’aide ; aussi est-il important qu’ils puissent bénéficier d’une consultation avec un psychiatre, un psychologue.

Un lieu de parole est précieux, apporte  aide   et soutien,

Élément  médiateur dans la relation  thérapeute/patient, la  musicothérapie  est   une aide à un moment précis d’une  histoire  de vie singulière et non l’apprentissage de la musique ou d’un instrument.

Elle permettra de :

- sortir de la passivité en redevenant acteur de sa propre vie,

- diminuer la  détresse émotionnelle,

- favoriser l’émergence des  émotions  et de la parole.

D - Les traitements lourds ainsi que les problèmes sociaux de plus en plus fréquents entraînent une vulnérabilité notable.

Les conséquences pour les proches sont importantes : sous le choc et dans l’incompréhension, ils peuvent être  déstabilisés   et démunis, notamment face à la nature de l’aide  qu’ils peuvent apporter.

La sphère  relationnelle  se modifie avec la crainte de perdre l’Autre définitivement.

En tant que soignante en radiothérapie à l’Institut Claudius Régaud de Toulouse, j’ai pu repérer cette  souffrance   lors des traitements de haute technologie.

E - Dans ce chaos et cette vulnérabilité provoqués par l’intrusion du cancer, qu’en est-il du devenir des émotions, de leur émergence ou de leur silence ?

Comment permettre à la personne de s’exprimer quand les mots sont difficiles à dire?

Comment  redonner du sens  au présent, faire en sorte que le patient ne soit pas qu’un objet de soins ?

Comment refaire du lien, retrouver du  désir  et du  plaisir à la vie ?

Comment restaurer la capacité à « faire face »?
 

La  musicothérapie   est une discipline qui fait le lien entre les  traitements   et le vécu du  patient  pour :

écouter  et  accueillir les émotions,

- apporter une aide dans les  troubles de ladaptation,

- faciliter la  détente,

- apporter un  soutien  aux proches,

- faire le lien avec les  équipes soignantes.

 

 

Toutes les personnes, quels que soient leur âge et connaissances musicales peuvent bénéficier de la musicothérapie ; à condition d’être accessibles au plaisir musical. Ce  plaisir dont elles ont été privées à cause des inhibitions induites par la  maladie   et les  traitements.

Il s’agit d’un plaisir mais aussi de la prise de conscience de possibilités physiques et intellectuelles que l’on croyait taries


Articles similaires