Alice Berthomieu
Musicothérapie Toulouse

Pourquoi consulter un musicothérapeute ?

L’adolescence, étape normale du développement de l’être humain, est souvent une période difficile à traverser, alors qu’elle n’est pas une maladie.

Sur les plans physiologique et psychologique, l’adolescence est rupture : celle du corps qui se modifie, se transforme. L’adolescent-e ne « se reconnaît plus ».

Les caractères sexuels apparaissent, la taille, le poids, se modifient, la voix mue…

Ces changements amènent questions, inquiétudes, émotions nouvelles, une perte de repères et de confiance en soi.

Pour des jeunes à difficultés multiples, en détresse sur les plans, psychologique, affectif, social, culturel, elle fera émerger de graves problématiques.

La musicothérapie pourra être une aide lors de cette traversée, en s’inscrivant dans un parcours d’accompagnement.

En favorisant la communication, cette médiation facilitera l’expression du désir, de la créativité, à travers les éléments sonores musicaux.

A - Les adolescents à difficultés multiples

Issus d‘un contexte familial et social perturbé, ces adolescents ont des parcours de vie chaotiques, avec des placements en institution, des hospitalisations..

Les ruptures sont nombreuses : abandon, rejet, deuils, violences familiales, scolarité irrégulière..

Leur souffrance, liée aux différents traumatismes, peut se manifester par des difficultés de concentration, une incapacité à communiquer, à tenir compte de l’autre. Des troubles du comportement apparaissent, des passages à l’acte ont lieu ; les fugues, les addictions diverses se manifestent.

Ces jeunes à difficultés multiples vivent douloureusement les nombreux bouleversements physiologiques et psychologiques liés à cette période.

En détresse, ils présentent des problèmes de santé physique et psychique

Des prises en charge sont organisées afin d’optimiser l’accompagnement dans leur parcours de vie, sur les plans sanitaire, éducatif, scolaire, judiciaire.

La musicothérapie peut être une aide efficace et s’intégrer au sein d’une équipe pluridisciplinaire. 

B - La musicothérapie, partenariat et soutien

1- Objet intermédiaire

entre le thérapeute et le patient, la musique sera médiation et soutien dans un moment difficile.

Cette discipline est une mise en acte, une recherche en direction de l’histoire du sujet, car tous les éléments constitutifs de la musique ont un rapport avec cette histoire.

Elle trouve son sens dans une approche essentiellement non verbale.

Les séances seront effectuées en individuel, en s’adaptant à la demande et aux besoins.

Dans un cadre contenant et un environnement sonore adapté, nous proposerons un travail en fonction des objectifs établis. 

2- Les objectifs

- Offrir un espace structurant et agréable,

- mettre en place des repères à travers une mise en acte gestuelle et rythmique,

- favoriser l’ouverture de canaux de communication non verbale,

- développer la confiance et l’estime de soi,

- faciliter le travail de l’imaginaire et la créativité,

- canaliser l’agressivité,

- faire émerger le désir,

- permettre la détente.

3 – Les moyens mis en œuvre

Les sons et les éléments constitutifs de la musique seront utilisés pour être au plus près de ces objectifs.

- Le jeu de l’instrument de musique à percussion,

- la mise en geste et en mouvement,

- le travail vocal,

- la recherche sonore,

- le travail de l’imaginaire,

- l’écoute d’extraits musicaux variés.

4 – Un exemple de l’organisation des séances

- Un bilan concernant la réceptivité musicale et l’histoire sonore et musicale sera effectué, lorsque cela est possible ;

- en fonction des résultats, nous préciserons les objectifs et établirons un projet de déroulement de séance ;

- la fréquence sera de 1 fois par semaine ;

- la durée de 30’ à 40’ sera adaptée aux facultés d’attention et de concentration ;

- seront présents dans chaque séance : le travail du rythme et du mouvement, l’émergence de la voix et l’écoute d’œuvres musicales.

Pour ces adolescents à difficultés multiples, la musicothérapie pourra être un moyen d’apaisement dans un espace de plaisir.

Dans cet espace privilégié, un autre rapport à la temporalité amènera de la stabilité, facilitera le contrôle des émotions et le lâcher prise.


Articles similaires